Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : jardin des merveilles
  • jardin des merveilles
  • : Bienvenue aux amateurs d'horticulture Vous aimez jardiner ? Moi aussi ! Cela vous tente d'en voir davantage ? Alors, je vous invite ! J'habite dans la région PICARDE à 60 km au nord de PARIS. Pour vous le présenter, j'ai photographié mes plantes au moment de leur floraison, tout au long de l'année..!! Par ailleurs.. vous trouverez quelques poèmes..!! parsemés.. et je vous ferai voir mes animaux et mes balades
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte Libre

Archives

musique


juste pour se détendre !!!

Pages

12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 08:07

 

iberis-et-muscaris.jpg

 

 

A QUOI CA SERT ??

 

Après la floraison,

les fleurs vivaces pritanières

(corbeilles d'or et d'argent,

saxifrages mousses, aubriètes,

campanules des murailles etc ..)

reconstituent leurs réserves

et préparent les fleurs du printemps suivant.

 

La taille et la fertilisation à ce moment-là sont

un gage d'abondance pour la floraison suivante.

 

COMMENT FAIRE ??

 

Quand les fleurs sont fanées,

coupez-les plantes à  quelques cm au-dessus

du sol à la cisaille à gazon

ou au sécateur.

Jetez une poignée de compost bien décomposé

au coeur de la plante.

 

Vous éviterez qu'elle se dégarnisse du centre

comme c'est souvent le cas.

 

Repost 0
Published by Lune - dans Le Geste Bio
commenter cet article
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 08:17

 

rhubarbe-copie-1.jpg

 

Les pucerons noirs de la fève détestent les infusions à la rhubarbe.

 

Hachez 500 g de feuilles de rhubarbe.

 

Laissez infuser (hors du feu)

dans 3 l d'eau bouillante 24 h.

Puis filtrez.

 

Cette infusion se conserve au frais

dans des récipients opaques

une quinzaine de jours.

Au-delà, elle fermente et devient inefficace.

 

A pulvérisez sans diluer sur les fèves à plusieurs reprises

 à quelques jours d'intervalle

dès l'apparition des pucerons.

 

 

Repost 0
Published by Lune - dans Le Geste Bio
commenter cet article
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 09:08



aiguilles-de-pin.jpg

A QUOI CA SERT ??

Un tapis d'aiguilles de pin isole les fruits de la terre
qui les salit et les fait pourrir.
Le piquant désagréable des aiguilles
décourage limaces et escargots de grignoter
vos fraises.
Et il paraît que ce paillage
donne davantage de parfum aux fraises.

COMMENT FAIRE ??

Dès que vous avez nettoyé vos fraisiers et
fertilisé le sol tout autour,
étalez une couche de 6 cm d'épaisseur d'aiguilles de pin.
tassez en marchant dessus.
Si vous n'avez pas assez d'aiguilles de pin,
mélangez-les avec un paillis de lin.

Repost 0
Published by Lune - dans Le Geste Bio
commenter cet article
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 09:14

 

 

compost-2.jpg



Si vous ne faites pas encore

votre compost,

le moment est parfait pour y penser

et réaliser l'aménagement d'un petit coin

où installer un silo.

Même sur un balcon,

il est possible de recycler les déchets végétaux

en installant une

"vermicaisse".

Dans le jardin ou sur le balcon,

il faut trouver un endroit pas trop visible,

peu ou pas ensoleillé,

toujours facilement et rapidement accessible.

L'endroit trouvé, vous devez choisir

entre l'achat d'un composteur

ou sa réalisation,

de la simple caisse en plastique recyclée

à la case réalisée avec des planches,

des palettes ou du grillage.

La fin de l'hiver est pour cela idéale,

car il n'y a pas de trop à faire dans le jardin,

le temps libre peut donc être consacré

au bricolage.

Sans trop tarder,

car dès le mois de mars,

les tontes recommencent !!!

 

Repost 0
Published by Lune - dans Le Geste Bio
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 13:16


bouillie.jpg

La bouillie bordelaise est une solution
composée de sulphate de cuivre et de chaux,
vendue dans le commerce sous forme de
poudre à diluer
et à pulvériser.

C'est un excellent fongicide,
qui aide notament à lutter contre
la cloque du pêcher.
Cette maladie, provoquée
par un champignon "taphrina deformans",
s'attaque aux feuilles,
provoquant leur chute, ce qui,
à teme, peut conduire à la mort du pêcher.

Pulvérisez la bouillie bordelaise
sur toutes les plaies de l'arbre,
anciennes comme récentes.

c'est l'époque
à condition qu'il ne gèle pas !!


Repost 0
Published by Lune - dans Le Geste Bio
commenter cet article
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 13:29



fumier-et-fumier.jpg



A la camapgne,

on peut disposer de fumier frais.

On distingue :
Les fumiers chauds

(de cheval, d'âne ou de mouton)

qui convient mieux aux terres argileuses

Les fumiers froids
(de bovin ou de porc)
qui sont mieux adaptés aux sols calcaires
ou siliceux

Les fumiers de lapin
qui améliorent les sols légers et sableux.

Il vaut mieux incorporer
le fumier de poule
dans le compost :
il contient trop d'azote
pour un contact direct avec les plantes.

Repost 0
Published by Lune - dans Le Geste Bio
commenter cet article
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 13:04



faire-son-pralin.jpg



A QUOI  CA SERT ??

le pralin stimule la reprise de croissance des racines des arbres
et des arbustes vendus en racines nues
(arbres fruitiers et rosiers essentiellement)
après leur plantation.

COMMENT FAIRE ??

Dans un sceau, versez 10 l d'eau et jetez-y

de la bouse de vache (ou du crottin de cheval)

et quelques pelletés de terre.

Mélangez énergiquement pour

obtenir une certaine homogénéité.

Rajoutez de la terre pour que le mélange ait

la consistance d'une boue épaisse.

Ajoutez un petit verre de lait

pour augmenter l'adhérence du pralin

sur les racines.

Plongez ces dernières dans le mélange

et sortez-les en tournant de belle façon

qu'une gangue de boue les enveloppe.

 

Repost 0
Published by Lune - dans Le Geste Bio
commenter cet article
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 08:55



cheminee.jpg

Ne jetez pas les cendres par la fenêtre !!
Elles sont riches en potassium,
un élément important pour la formation et la
maturation des fruits.

Récupérez-les lors du nettoyage de
la cheminée et incorporez-les,
au printemps ou à l'automne,
au pied des arbres et arbustes fruitiers.

Vous pouvez aussi en mélanger au tas de compost.

Si vous avez un incinérateur de jardin pour brûler vos déchets végétaux,
sachez que la cendre de végétaux encore verts
est encore plus riche en potassium.

Repost 0
Published by Lune - dans Le Geste Bio
commenter cet article
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 13:57





Journées trop courtes,

temps souvent maussade,

quand il n'est pas humide ou froid ..

L'envie de jardiner n'est plus aussi forte

et la tentation de laisser les planches vides l'emporte.

Grave erreur, parce qu'un sol nu pendant la mauvaise

saison va s'appauvrir davantage !!

Et il est dommage de ne pas profiter de la manne de

matières oragniques :

feuilles mortes à foison,

dernières tontes de gazon,

feuillages des cultures arrachées,

frondes de fougères etc ...

Tous ces déchets empilés en couches épaisses

sur les futures planches du potager,

où seront plantés l'an prochain

les pommes de terre, les tomates,

ou les courges, seront décomposés.

Petit à petit, pendant l'hiver,

les vers de terre et les

micro-organismes du sol ameubliront

également la terre.

Il feront le travail à votre place,

naturellement.

A quoi bon se fatiguer davantage ???

Repost 0
Published by Lune - dans Le Geste Bio
commenter cet article
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 08:57



A


A QUOI CA SERT ??

Le bois enrichit le compost en carbone.
Mais il se décompose plus lentement que
es autres déchets incorporés dans le compost.
Le broyage accélère la décomposition.

COMMENT FAIRE ??

A moins de disposer de nombreux arbres
et arbustes, louez un broyeur
plutôt que de l'acheter.
Rassemblez en tas dans un coin vos déchets de taille
tout au long de l'année
pour broyer une à deux fois par an.

Pantalon, gants solides et lunettes de protection

OBLIGATOIRES

durant l'opération !!

Mélangez bien le broyat avec les autres
déchets présents.

N'en incorporez pas plus que le volume de déchets verts
ou de cuisine riches en azote

BON JARDINAGE A TOUS
 



 

Repost 0
Published by Lune - dans Le Geste Bio
commenter cet article